Publié : 15 octobre 2009
Format PDF Enregistrer au format PDF

Virelangues

19 votes

Quelques façons de t’entraîner !

  • Réciter un texte en prononçant chacune des syllabes et en les isolant par un temps d’arrêt. (ex. : le-chê-nun-jour-dit-au-ro-seau …) Reprendre le texte en l’enchaînant et en le récitant plusieurs fois et de plus en plus vite. Reprendre la lecture du texte à des hauteurs de sons variées, mais sans crier ni chanter.
  • Redire le texte en donnant le minimum de son en exagérant le processus d’articulation comme si on s’adressait à un sourd lisant sur les lèvres.
  • Chacun se choisit une courte phrase qu’il devra répéter plusieurs fois selon des intonations proposées par un animateur(trice) (ex. : la douleur, l’effroi, la gaieté, la surprise, la peur, l’indifférence, l’amour, l’interrogation …)

Tu réussis à prononcer un virelangue sans accroc ? Enregistre-toi et fais parvenir ton fichier au format mp3 au webmaster de ce site.

Un virelangue que tu connais ne se trouve pas dans la liste ci-dessous ? Propose-le au webmaster de ce site.

1

par Mathilde
IMG/mp3/1_virelangue.mp3

Mironton, mironton, mirontaine
La faridondon, la faridondaine
La diguedon, la diguedaine, la diguedondaine.

2

Quand un cordier cordant veut accorder sa corde, trois cordons il accorde. Mais si l’un des cordons de la corde accordée décorde, le cordon décordant fait décorder la corde.

3

Chasseurs qui chassez bien, sachez chasser sans chien.

4

Si six scies scient six cigares, six cents scies scieront six cents cigares.

5

Triste, transi, tout terni, tout tremblant Sombre, songeant, sans sûre soutenance.

6

Ce système métrique, l’autre système me traque, le troisième me troque et le dernier me truque.

7

par Marie
IMG/mp3/7_virelangue.mp3

Kiki la coquette cocotte voulait un caraco kaki à col de caracul. Mais Coco le coq, concasseur de cacao, ne pouvait lui offrir qu’un caraco kaki sans col de caracul. Quand Coco le coq, concasseur de cacao, vit que Kiki la coquette cocotte avait un caraco kaki à col de caracul, il comprit qu’il était cocu.

8

J’ai vu six cents suisses manger six cents six saucisses dont six en sauce et six cents sans sauce.

9

Trois gros rats gras sont entrés dans trois grands trous très creux.

10

Pour qui sont ces six cent saucissons-ci ? Combien valent ces six cents six saucissons-ci ? Ces six cents six saucissons-ci valent six cents six sous. Si ces six cents six saucissons-ci valent six cents six sous, ces six cents six sous sont de trop.

11

Les chemises de l’archiduchesse sont-elles sèches ou archi-sèches ?

12

Quels sont ces serpents qui sifflent sur vos têtes ?

13

Trois petits pots blancs et un plein plat de blé pilé.

14

Pour que chaque chasseur sache chasser, chaque sage chasseur s’exerce à la chasse.

15

Les deux tas : tas de riz, tas de rats.
Tas de riz tenta tas de rats.
Tas de rats tenté tâta tas de riz tentant.
Tas de riz tentant, tas de riz tenté.
Tas de riz tâté, tas de rats tâtant font un tas tentant tâté par un tas tenté.

16

Un chanteur enchanteur enchante sur le champ en chantant des chants touchant les champs.

17

par Elodie
IMG/mp3/17_virelangue.mp3

Bonjour Madame. D’où venez-vous Madame ? De l’église Notre-Dame, sans doute, Madame. Y avait-il beaucoup de dames, Madame, dans l’église Notre-Dame, de la rue Notre-Dame ?

18

par Camille
IMG/mp3/18_virelangue.mp3

Mes laitues naissent-elles ? Oui, mes laitues naissent.

19

Si cent scies scient cent cyprès ; six cents scies scieront six cents cyprès.

20

Sans exiger que vous m’érigeassiez des statues et que vous encensassiez mes ouvrages, je voudrais que vous vous enthousiasmassiez un peu en lisant.

++++

21

Six chaises sèches et douze douches douces.

22

Chaque chasseur cherche un moche chauve sans chic qui chique chichement sa choucroute.

23

C’est ça Zachée, sachez chasser les sept chats pas sages du pacha Sacha.

24

Si ces six sangsues sont sur son sein sans sucer son sang, ces six sangsues sont sans succès.

25

Un ange qui songeait à changer son visage, pour donner le change se vit si changé, que loin de louanger ce changement il jugea que tous les anges jugeraient que jamais ange ainsi changé ne rechangerait jamais, et jamais plus ange ne songea à se changer.

26

Ces cent six sachets, sachez cela, si chers qu’Alix, à Nice, exprès tout en le sachant, chez Chasachax choisit, sont si chers chaque, si cher, qu’ils charment peu.

27

Que lit Lily sous ces lilas-là ? Lily lit l’Iliade.

28

Toi, daim têtu, tu t’es totalement trompé, tant dans tes totems que dans tes attitudes tatillonnes devant tes tuteurs.

29

Seize jacinthes sèchent sur seize sachets sales.

30

Elfe allait le long du canal latéral lui alléger le lourd labeur de la lessive lassante.

31

par Nathan
IMG/mp3/31_virelangue.mp3

Ciel, si ceci se sait, ces soins sont sans succès.

32

Dis-moi gros-gras-grand-grain-d’orge, quand te dé-gros-gras-grand-grain-d’orgeras-tu ? Je me dé-gros-gras-grand-grain-d’orgerai quand tous les gros-gras-grand-grain-d’orge se dé-gros-gras-grand-grain-d’orgeront.

33

Natacha n’attacha pas son chat Pachat qui s’échappa. Cela fâcha Sacha qui chassa Natacha.

34

Paragarafaramous est un original qui ne se désoriginalisera pas tant que tous les originaux ne se seront pas désoriginalisés. Or, les originaux ne se désoriginaliseront jamais. Donc, Paragarafaramous ne se désoriginalisera pas.

35

Petit pot de beurre, quand te dépetitpotdebeurreriseras-tu ? Je me dépetitpotdebeurreriserai quand tous les petits pots de beurre se seront dépetipotdebeurrerisés. Or, les petits pots de beurre ne se dépetitpotdebeurreriseront jamais. Donc, je ne me dépetitpotdebeurreriserai jamais.

36

Dinan dîna, dit-on, du dos d’un dodu dindon.

37

Chaque chasseur cherche un Roche chauve sans chic qui chiche chichement sa choucroute.

38

Jean sait jaser chez son gendre.

39

Six chaises sèches et douze douches douces.

40

César laisse, ce soir, sécher chez Sachée, sur son sachet, ses six chaussettes et ses chaussons saucés.

++++

41

Un pâtissier pâtissait chez un tapissier qui tapissait. Le tapissier qui tapissait dit au pâtissier qui pâtissait : Pourquoi, pâtissier, viens-tu pâtisser chez un tapissier qui tapisse ? Le pâtissier qui pâtissait répondit au tapissier qui tapissait : un pâtissier peut aussi bien pâtisser chez un tapissier qui tapisse qu’un tapissier peut tapisser chez un pâtissier qui pâtisse.

42

Un chanteur enchanteur enchante sur le champ en chantant des chants touchants touchant les champs.

43

Les chaussettes de l’archiduchesse sont-elles sèches ?
Archisèches !

44

par Justine
IMG/mp3/44_virelangue.mp3

Mon père est maire, mon frère est masseur.

45

Ces cerises sont si sûres qu’on ne sait pas si c’en sont.

46

Gros gras grand grain d’orge, tout gros-gras-grand-grain-d’orgerisé, quand te dé-gros-gras-grand-grain-d’orgeriseras-tu ? Je me dé-gros-gras-grand-grain-d’orgeriserai quand tous les gros gras grands grains d’orge se seront dé-gros-gras-grand-grain-d’orgerisés.

47

Je suis ce que je suis et si je suis ce que je suis, qu’est-ce que je suis ?

48

Au pied de cet arbre vos laitues naissent-elles ?
Si vos laitues naissent, vos navets naissent !

49

Le blé s’moud-il ? L’habit s’coud-il ?
Oui I’blé s’moud, l’habit s’coud.

50

Pauvre petit pêcheur, prend patience pour pouvoir prendre plusieurs petits poissons.

51

par Camille
IMG/mp3/51_virelangue.mp3

Dans la gendarmerie, quand un gendarme rit, tous les gendarmes rient dans la gendarmerie.

52

Pourquoi les alliés ne se désolidariseraient-ils pas ?

53

Rat vit riz,
Rat mit patte à ras,
Rat mit patte à riz,
Riz cuit patte à rat.

54

Cette taxe fixe excessive est fixée exprès à Aix par le fisc.

55

Cinq chiens chassent six chats.

56

par Anaïs
IMG/mp3/56_virelangue.mp3

Il était une fois, un homme de foi qui vendait du foie dans la ville de Foix. Il dit ma foi, c’est la dernière fois que je vends du foie dans la ville de Foix.

57

par Jérôme
IMG/mp3/57_virelangue.mp3

Pruneau cuit, pruneau cru,…

58

par Romain
IMG/mp3/58_virelangue.mp3

Trois petites truites crues.

59

Tu t’entêtes à tout tenter, tu t’uses et tu te tues à tant t’entêter.

60

Tatie, ton thé t’a-t-il ôté ta toux, disait la tortou au tatou. Mais pas du tout, dit le tatou. Je tousse tant que l’on m’entend de Tahiti au Toumbouctou.

++++

61

Le poivre fait fièvre à la pauvre pieuvre.

62

Il y a les papas Papous à poux, les Papous pas papas à poux, et les Papoux pas papas pas à poux.

63

Ces six saucissons-ci sont si secs qu’on ne sait si c’en sont.

64

C’est l’évadé du Nevada qui dévalait dans la vallée, dans la vallée du Nevada, qu’il dévalait pour s’évader, sur un vilain vélo volé, qu’il a volé dans une villa, et le valet qui fut volé vit l’évadé du Nevada qui dévalait dans la vallée, dans la vallée du Nevada, qu’il dévalait pour s’évader sur un vilain vélo volé.

65

Je dis que tu l’as dit à Didi ce que j’ai dit jeudi.

66

par Marie
IMG/mp3/66_virelangue.mp3

Où niche la pie ? La pie niche haut.

67

Qu’à bu l’âne au quai ? Au quai, l’âne a bu l’eau.

68

Trois tortues trottaient sur un trottoir très étroit.

69

Les vers verts levèrent le verre vert vers le ver vert.

70

Quand un cordier cordant doit accorder sa corde,
Pour sa corde accorder six cordons il accorde,
Mais si l’un des cordons de la corde décorde,
Le cordon décordé fait décorder la corde,
Que le cordier cordant avait mal accordée.

71

Coco, le concasseur de cacao, courtisait Kiki la cocotte. Kiki la cocotte convoitait un caraco kaki à col de caracul ; mais Coco, le concasseur de cacao, ne pouvait offrir à Kiki la cocotte qu’un caraco kaki sans col de caracul. Le jour où Coco, le concasseur de cacao, vit que Kiki la cocotte arborait un caraco kaki à col de caracul il comprit qu’il était cocu.

72

par Coralie
IMG/mp3/72_virelangue.mp3

Zazie causait avec sa cousine en cousant.

73

Tetramethyldiparadiaminobenzophenol, vous vaudrez désormais 200 francs le kilo, car monsieur Millerand veut que tel soit le lot de tous les noirs anthraquinones.

74

Chez les Papous il y a des Papous papas et des Papous pas papas et des Papous à poux et des Papous pas à poux. Donc chez les Papous il y a des Papous papas à poux et des Papous papas pas à poux et des Papous pas papas à poux et des Papous pas papas pas à poux.

75

Si six cent scies scient six cent saucisses, six cent six scies scieront six cent six saucissons.

76

Son chat chante sa chanson.

77

par Julien
IMG/mp3/77_virelangue.mp3

As-tu été à Tahiti ?

78

Un généreux déjeuner régénérerait des généraux dégénérés.

79

Ces Basques se passent ce casque et ce masque jusqu’à ce que ce masque et ce casque se cassent.

80

La cavale aux Valaques avala l’eau du l ac et l’eau du lac lava la cavale aux Valaques.

++++

81

Lulu lit la lettre lue à Lili et Lola alla à Lille où Lala lie le lilas.

82

Des blancs pains, des bancs peints, des bains pleins.

83

Chat vit rôt.
Rôt plut à chat.
Chat mit patte à rôt.
Rôt brûla patte à chat.
Chat retira patte et quitta rôt.

84

Mur pourrit trou s’y fit, rat s’y mit ; chat l’y vit, rat s’enfuit ; chat suivit, rat fut pris.

85

La roue sur la rue roule ; la rue sous la roue reste.

86

Je veux et j’exige d’exquises excuses.

87

Tonton, ton thé t’a-t-il ôté ta toux ?

88

Sachez, mon cher Sasha, que Natasha n’attacha pas son chat !

89

Papier, panier, piano.

90

Je veux et j’exige ; j’exige et je veux.

91

Un vieux chasseur sobre plein de santé, mais atteint de cécité, chaussé de souliers souillés, sans cigare, fut dans la nécessité de chasser seul sur ces champs sis en Sicile un sinistre chat sauvage Il siffla ses chiens, Châtain. Satin, Chauvin et suivit son chemin. Sur son passage, six chastes chérubins siciliens, sans soucis, sans chaussures, chuchotèrent ceci : Salut, Sire chasseur, citoyen sage et plein d’âge, aux yeux chassieux, au sang chaud, sois chanceux !. Sache chasser sans chagrin en ce jour serein.

92

Didon dîna, dit-on, du dos d’une dinde, don d’un don du Doubs, à qui Didon a dit : Donne, donc, don, du dos d’une dinde.

93

Trois gros rats gris dans trois gros trous ronds rongent trois gras croûtons ronds.

94

J’ai vu six sots suçant six cent six saucisses, six en sauce et six cents sans sauce.

95

par Alexandre
IMG/mp3/95_virelangue.mp3

La grosse cloche sonne.

96

Douze douches douces.

97

Si six cents couteaux-scies scient, en six, six cent six saucisses, la cuisine est sale.

98

Pierre qui roule n’amasse pas mousse.

99

Ka féfé fè fifi fè fofo fè kafé for fè ?

100

par Grégory
IMG/mp3/100_virelangue.mp3

Si ton tonton tond ton tonton, ton tonton sera tondu par ton tonton.

++++

101

Vends vestons, vestes et vareuses vieilles et vétustes.

102

par Marion
IMG/mp3/102_virelangue.mp3

L’Arabe Ali est mort au lit. Moralité : Maure Ali, t’es mort alité.

103

Etant sorti sans parapluie, il m’eût plus plu qu’il plût plus tôt.

104

Même maman m’a mis ma main dans mon manchon.

105

par Kelly
IMG/mp3/105_virelangue.mp3

Ta Cathy t’a quitté ?

106

Fait faire à Fabien fourbe et fautif force farces fausses et fantasques.

107

Fruits frais, fruits frits, fruits cuits, fruits crus.

108

Le python de la pythonisse a sucé du bois de réglisse. Il est lisse comme un trombone à coulisse lisse et le python de la pythonisse de tristesse se rapetisse ; il n’est plus en Suisse qu’un piteux piton d’alpiniste chez un droguiste.

109

Madame Coutufon dit à madame Foncoutu :
- Bonjour, madame Foncoutu ! Y a-t-il beaucoup de Foncoutu à Coutufon ?
- Il y a autant de Foncoutu à Coutufon qu’il y a de Coutufon à Foncoutu.

110

par Christine
IMG/mp3/109_virelangue.mp3

Poche plate plate poche.

111

La sole a salé son lit mais la mer a lavé le lit que la sole a salé et la sole rissole dans la casserole.

112

Juste juge jugez Gilles jeune et jaloux.

113

Que c’est crevant de voir crever une crevette sur la cravate d’un homme crevé dans une crevasse.

114

Une bête noire se baigne dans une baignoire noire.

115

Un chasseur qui chassait fit sécher ses chaussettes sur une souche sèche.

116

Jésus loge chez Zachée, chez Zachée loge Jésus.

117

Zaza zézaie, Zizi zozote.

118

par Bastien
IMG/mp3/118_virelangue.mp3

Ecartons ton carton car ton carton nous gêne.

Texte 1

Sapristi ! Mais c’est… bien sûr

Sissi S est une Suissesse. Au sous-sol de sa maison, elle chausse ses souliers secs, saisit son sac en strass, suit la sortie de secours, le sas de sécurité… et sort sur le seuil, seule dans le silence du noir. Elle aperçoit une scène sensationnelle : S. O.S. ! Sous les cent sapins, six cent six espions sans le sou sont assis sur six cent six coussins. Sont-ce des assassins ? Les six cent six espions sucent six cent six sucettes au cassis et six cent six saucisses salées. Soudain, les six cent espions s’essuient les mains, s’élancent tout schuss à ski… et disparaissent sans secousse. Surprise, Sissi S sursaute, glisse sur le sol moussu… et s’assied sur ses fesses, stupéfaite. Quel suspense ! Elle sasse et ressasse cette scène, puis s’écrie en fronçant les sourcils : " Sapristi ! Mais c’est… bien sûr ! Ce sont six cent six petits Suisses sains d’esprit, au-dessus de tout soupçon. C’est aussi simple que ça… Ce n’est pas sorcier ! " Soulagée, Sissi S soupire et s’allonge sur les six cent six coussins.., sans souci ! Si, si !

Texte 2

Gangsters en gilet gris

Grégory G est un gendarme, gentiment surnommé " le gorille du galgal ". Grégory G part en guerre contre le gang des gangsters en gilet gris. À genoux derrière un gigantesque gerbier, il guette le gag-man, Guy Duguidon, général du gang, et Gaston, le garçon dégingandé de la guinguette du gri-gri. Grégory G regarde de droite à gauche… Là ! Guy et Gaston sur la loggia, à côté d’une ganga, une grosse gargouille en granit ! Le gentil gendarme grimpe agilement jusqu’à la loggia, et il rugit : "Gare au gorille ! Gare au gorille ! " Le gars Gaston, un vrai gogo, glapit, glougloute et dégringole du balcon. " Gare au gorille ! Gare au gorille ! " grogne Grégory G en saisissant Guy Duguidon à la gorge. Le général du gang gigote, griffe, gifle et se dégage… puis il galope vers la grande grange. Mais il glisse sur le gravier et après une galipette, grimace dans la gadoue. Quel grabuge ! "Grâce ! " gémit Guy Duguidon, gelé et grelottant. Grégory G a gagné et il blague gaiement : " Un grog pour guérir un gros gars groggy : c’est garanti ! " À la guinguette du gri-gri, le gentil gendarme gourmand ingurgite gratis un gigot grillé et grignote un gâteau glacé au gingembre… pendant que le glas sonne, car ici gît le gang des gangsters en gilet gris.

Ces textes ont été tirés du livre « Quoi de pire qu’un fakir » d’Ann Rocard aux Editions Le Temps Apprivoisé.

Documents joints